Jeudi 23 juillet 2015 - ByAlain
  • Blog
  • Jeudi 23 juillet 2015

Découverte d'un insecte discret

Une journée souvent ensoleillée, passée à la maison et consacrée principalement à l'entretien du jardin. Sur la terrasse, nous avons une AGAPANTHE dans un grand pot. Je remarque un petit insecte sur une des feuilles longues et étroites de cette plante. Il fait moins d'un centimètre et se tient la tête en bas.


J'installe un dispositif pour photographier cet animal: trépied avec tige basculée horizontalement, tête 3D à engrenages, rail macro manuel double (en croix), boitier PANASONIC LUMIX G1, objectif OLYMPUS 60 mm f/2.8 Macro.


En visant l'insecte avec l'appareil, je me rends compte qu'il expulse quelque chose au bout de son abdomen environ une fois par seconde. Je pense d'abord qu'l s'agit d'oeufs ou de déjections. Grace au grossissement du dispositif de photographie, je comprends qu'il s'agit d'une goutte de liquide. En fait, en une fraction de seconde, une goutte apparaît à l'extrémité de l'abdomen appuyée sur une petite palette garnie de poils et, simultanément, cette palette se cabre et catapulte la goutte ! Et cela se répète environ toutes les secondes, et pendant des heures.


Lors du développement des photos RAW, j'ai aussi cherché sur Internet quel insecte projetait ainsi des gouttes et j'ai pu rapidement déterminer que j'avais affaire à une CICADELLE: un insecte de l'ordre des Hémiptères qui se nourrit de la sève de plantes et rejette un miellat par son anus.


Dans la situation observée, la cicadelle est restée sans bouger, à propulser ses gouttes toujours dans la même direction, avec la même force, si bien qu'une accumulation s'est formée en contrebas sur une feuille de la plante.


Pour en savoir plus sur ces Cicadelles et sur les Hémiptères en général (punaises, cochenilles, pucerons, cigalles, etc), un site Québecquois intéressant: 

http://entomofaune.qc.ca/entomofaune/hemipteres/accueil_intro.html


Allez y voir la structure du rostre de cet animal: un truc de dingue issu de l'évolution sur des millions d'années.

Ci-dessous, un autre hémiptère observé dans notre jardin: la punaise.